Twitter ne sera jamais mainstream

Logo de l'entreprise américaine Twitter

Logo du réseau social Twitter

Twitter est toujours dans la même situation que lors de sa création. Ce n'est pas un réseau social aussi populaire que Facebook, mais un produit de niche à destination des personnes connectées en permanence, accros à l'actualité, aux médias, aux nouvelles technologies et aux messages instantanés.

Lors de la publication de ses résultats pour le premier trimestre de l'année 2014, Twitter a une nouvelle fois démontré que la croissance de son nombre d'utilisateurs actifs par mois n'était pas si impressionnante que cela. Le réseau social compte désormais 255 millions de membres actifs, faisant de Twitter un réseau social plus petit en terme d'utilisateurs que des sites comme Linkedin (300 millions) ou des applications comme WhatsApp (500 millions) et WeChat (355). Et en comparaison de Facebook, il se retrouve totalement dépassé, puisque le réseau social de Palo Alto compte 1, 28 milliard d'utilisateurs actifs par mois.

Tout le reste n'est que de l'ordre du buzz, Twitter est toujours à l'heure actuelle un "petit" réseau social et il ne grossit pas aussi vite que ses concurrents.

Un succès conditionné par l'actualité

Il apparaît aujourd'hui évident que Twitter n'est pas un produit que les personnes utilisent pour partager chaque moment de leur vie. Et comme le faisait remarquer très justement les responsables du réseau social lors de la présentation des résultats financiers de l'entreprise, l'activité sur Twitter dépend en grande partie des grands évènements qui se déroulent dans la vie réelle, comme lors des Super Bowl, de la cérémonie des Oscars et bientôt la Coupe du monde de football au Brésil. Si rien ne se passe à un instant précis, les personnes ne tweetent pas.

Cela provient principalement de la nature même du produit. A moins d'avoir le nez en permanence sur l'application, il y a très peu d'intérêt à remonter la timeline plusieurs heures en arrière. Le flux est si instantané et dans le moment que Twitter en devient inutile pour l'utilisateur occasionnel. Ce serait comme débarquer dans le cours d'une discussion animée sans en connaître le contexte.

Croissance du nombre d'utilisateurs actifs sur Twitter au premier trimestre 2014

Croissance du nombre d'utilisateurs actifs sur Twitter au premier trimestre 2014

Twitter essaie actuellement de résoudre ces problèmes en s'inspirant de Facebook. Les nouveaux profils sont, par exemple, la copie quasiment identique de ce que l'on trouve sur le site du géant des réseaux sociaux. Il y a même à présent une alerte vous indiquant que vous avez reçu un message privé ou qu'il y a eu des interactions durant votre absence. Si l'on se penche sur l'application mobile, on retrouve un nouvel onglet appelé "Découvrir" qui met en avant des vieux tweets qui pourraient éventuellement vous plaire en s'appuyant que les personnes que vous suivez. Mais ces changements ont plutôt tendance à irriter les utilisateurs, particulièrement les anciens ou early adopters, et éloignent le réseau social de ce qu'il est véritablement : une application pour ce qui se passe à un instant précis et instantané.

Twitter est un super produit pour les personnes obsédées par l'actualité et les médias, mais non pour les utilisateurs occasionnels que Twitter semble vouloir courtiser depuis quelques mois.

Les revenus de Twitter en forte croissance

Et cela n'est pas un mal. Twitter n'a en effet pas besoin d'être aussi populaire que Facebook.

Progression des revenus de Twitter sur une année au niveau mondial

Progression des revenus de Twitter sur une année

L'entreprise a démontré qu'elle avait les reins solides en

s'appuyant sur ce qu'elle est déjà. Les revenus de l'entreprise sont en forte croissance avec plus de 250 millions de dollars de chiffre d'affaires en augmentation de 119 % par rapport au premier trimestre de l'année 2013. Par ailleurs, la récente acquisition de la plateforme publicitaire MoPub a assuré de vraies rentrées d'argent au réseau social sans même avoir eu besoin de faire exploser les compteurs de son nombre d'utilisateurs. Twitter pourrait ainsi se contenter de devenir un acteur majeur de la publicité sur mobile, et cela, en conservant son nombre d'utilisateurs actuel.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.