Entre piratage et menace d’attentat : Lizard Squad crée la panique chez Sony

piratage Piratage du PSN par le groupe de hacker Lizard Squadpsn

Piratage du PSN par le groupe de hacker Lizard Squadpsn

A la fois victime d'une menace d'un attentat dans un avion et d'une attaque DDOS contre Play Station Network, Sony à fait face ce week-end à une panique sans précédent.

Connu sous le nom de Lizard Squad, le groupe de hackers aux prétentions islamiste s'est attaqué ce week-end à Sony, créant ainsi une grande inquiétude au sein du groupe. Menant deux actions bien distinctes à l'encontre de Sony, les hackers de Lizard Squad ont réussi à immobiliser les réseaux de Play Station Network via une attaque DDOS mais ils ont également créé la panique dans les airs en menaçant l'avion du président de Sony d'un attentat.

C'est via une attaque DDOS que le groupe Lizard Squad a mis en échec les réseaux de Play Station Network ce week-end. Il semblerait que, contrairement à l'attaque rencontrée par Sony en 2011, les données des utilisateurs n'ai pas été éxploité. L'objectif étant pour l'essentiel de démontrer que le groupe Lizard Squad peut à tout moment immobiliser les serveurs et les réseaux Play Station Network. Depuis l'attaque le groupe multiplie les provocations notamment via Twitter. Outre les classiques revendications, Lizard Squad affirme notamment avoir planté le drapeau islamique sur les serveurs de Sony.

Menace d'une bombe dans l'avion du PDG de Sony

De son côté Sony affirme que tout est désormais rentré dans l'ordre et que cette attaque n'a pas eu de conséquence majeure.Plus inhabituel pour des hackers, le groupe Lizard Squad a également créé la confusion dans les airs en affirmant sur Twitter que des bombes se trouvaient dans l'avion du président de Sony. Dans le climat actuel de terrorisme, cette menace a été prise très au sérieux par les autorités aériennes qui ont détourné l'avion vers Phoenix afin d'effectuer divers Image de piratage informatiquecontrôles de sécurité. Depuis, John Smeldley, le président de Sony a confirmé par un tweet que les choses étaient rentrées dans l'ordre et que tout allait bien. Le FBI à quant à lui ouvert une enquête. Ainsi, après avoir affolé Sony, le groupe Lizard Squad semble vouloir s'attaquer à d'autres cibles. Parmi elle, Xbox Live, Blizzard, Riot ou encore Grinding Gear sont en ligne de mire et pourrait bien devenir les nouvelles victimes du groupe Lizard Squad.

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.