PewDiePie et d’autres YouTubers refusent de travailler avec Nintendo

Mario Kart 8

Nintendo se fait rembarrer par les YouTubers

La dernière tentative de Nintendo de charmer les Youtubers semble se solder par un échec.

"Fuck You Nintendo", a clairement dit PewDiePie, après que Nintendo lui ait proposé de partager 60 à 70% de leurs revenus publicitaires en échange de la permission par la firme Nippone de créer des vidéos mettant en valeur ses produits.

"Ce qu'ils n'ont pas compris c'est que cette exposition est entièrement gratuite, tout comme la publicité qu'ils obtiennent grâce à YouTube. Quelle meilleure façon de vendre un jeu, que de regarder quelqu'un d'autre (que vous aimez) jouer et s'amuser ?", s'est-il demandé.

"Si je joue à un jeu vidéo Nintendo sur ma chaîne, il y a de fortes chances que les revenus tirés du nombre de vues se font parce que les utilisateurs sont inscrits à ma chaîne. Pas nécessairement parce qu'ils veulent regarder un jeu Nintendo en particulier"
, a-t-il ajouté. "Il existe de nombreux autres jeux vidéo sur le marché. Et Nintendo est tout bas de cette liste", a-t-il conclu.

Le YouTuber Zack Scott a été également très critique

"Je n'ai jamais eu affaire à un une société du secteur des jeux vidéo qui ne souhaitait pas obtenir de l'exposition grâce aux créateurs de vidéos", a déclaré Scott. "Cette semaine, Evolve et Dying Light, deux des plus grands jeux du moment, connaissent un succès croissant en partie grâce aux communautés de YouTube et de Twitch".

"Les grandes entreprises comme Sony, Microsoft, Ubisoft, Rovio, et d'autres permettent la monétisation de parties diffusées en ligne. Les développeurs indépendants sont encore plus nombreux. Pour aller plus loin, EA Games a même mis en place le programme Ronku qui paie les YouTubers en plus de la publicité pour qu'ils couvrent leurs dernières sorties du moment sur leurs chaînes", a-t-il précisé.

"Quand on voit l'ouverture des autres développeurs, je trouve l'approche de Nintendo vraiment inappropriée. Lorsque l'on compare les conditions d'utilisations des autres développeurs, je ne vois pas d'intérêt pour les YouTubers d'aller vers Nintendo. J'ai grincé des dents quand j'ai entendu parler de certains YouTubers qui demandaient un pourcentage sur les ventes de jeux en échange d'une couverture médiatique. Je craignais que les développeurs adoptent la même stratégie en exigeant un pourcentage sur les recettes de publicité des vidéos. Avec la dernière initiative de Nintendo, il semble que ce temps soit bien arrivé", se désole-t-il.

"J'encourage tous les développeurs de jeux et les créateurs de vidéos de vraiment considérer l'impact que cela aurait si tout le monde appliquait le modèle proposé par Nintendo. Voulons-nous proposer une couverture de tel ou tel jeu vidéo en fonction de qui paye le plus ou peut-être de qui prend le plus petit pourcentage ? Les plus grands YouTubers et les développeurs peuvent bénéficier d'un modèle comme ça, mais ce serait au détriment des plus petits", a-t-il prévenu.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *