Comment on nous écoute via le micro de notre smartphone

Est-ce qu'on écoute mes conversations sans que je le sache? Il y a quelques années, la réponse aurait été «probablement pas», mais la popularité des smartphones a changé la donne et maintenant, la réponse est moins claire. Comment est-ce possible?

La réponse se trouve à la fois dans la construction de nos propres appareils, de leurs systèmes d'exploitation et les applications qui y sont installées. Ecouter  une autre personne n'est pas difficile si on parvient à manipuler ces appareils et installer une application qui donne accès à ses conversations sans que le propriétaire de l'appareil ne le sache.

je suis sur ecoute

 

Les autorisations sur Android, première alerte

Le problème est particulièrement inquiétant sous Android, où le système de permission données aux applications nous rendent responsables : lorsqu'on installe une nouvelle application, on voit une série d'avertissements sur ce  à quoi on lui donne accès, mais la plupart des utilisateurs ne font pas attention à ces messages.

Ces permissions ont le plus souvent un sens et sans celles-ci l'application pourrait ne pas fonctionner correctement, mais il y a d' autres cas où une application ou jeu nous demandent soudainement des permissions qui théoriquement ne devrait pas s'appliquer.

Voilà où l'on peut commencer à avoir des doutes, et à partir de Android 6.0 , on peut accéder à un gestionnaire des autorisations pour protéger notre vie privée en donnant accès à des choses comme la localisation ou l' appareil photo à certaines applications et pas à d' autres.

Applications espions qui ne cachent pas leur but

Ensuite, il y a les applications qui sont spécifiquement conçues pour écouter nos conversations. L'une des plus connues a été StealthGenie , elle était disponible sur iOS, Android et BlackBerry et autorisait l'accès à distance aux SMS sortants, aux images et à l' interception des appels entrants.

Ce n'est certainement pas la seule application qui est vendue avec ce message, bien que d' autres tentent de cacher leur but réel avec euphémismes (ils s'appellent par exemple « outils de surveillance»), et même de vendre des appareils avec les logiciels espions déjà installés sur les terminaux dans le but d'espionner ou de surveiller ses employés.

Ces applications exploitent les capacités des systèmes d'exploitation Un journaliste de la BBC a récemment écrit un article où, après avoir appris par un appel sur le téléphone fixe de l'accident de moto mortel d'une connaissance, son téléphone portable, alors posé sur une table derrière lui, lui proposa des recherches liées à cet accident.

Ecoute au-delà du microphone

Des experts en cybersécurité ont confirmé qu'en effet , nos téléphones peuvent être sous écoute de tout ce qu'on dit sans nous en apercevoir : ils ont créé une application prototype qui a mis le téléphone en mode écoute, Ils ont alors discuté avec le téléphone posé sur une table et ont vu comment la conversation a été transcrite dans un ordinateur portable qui a recueilli les données.

Des établissements comme l' Université de Stanford ont créé une application appelée Gyrophone développées  avec des gyroscopes MEMS pouvant mesurer les signaux acoustiques autour d'un téléphone. La particularité de cette application est que le composant était capable non seulement de fournir des informations sur le propriétaire du mobile, mais aussi de reconnaître ce qui a été dit.

L'utilisation du smartphone comme dispositif d'écoute pour l'espionnage était l' un des services qu' ont fournis les responsables de Hacking Team, qui avec son outil RCSAndroid offrait un service de capture de données massives -pas seulement enregistrement de conversations - sans que le propriétaire du mobile ne le sache.

Edward Snowden nous a mis en garde

Ceci est un bon exemple qui montre que notre téléphone est un outil d'écoute puissant. Edward Snowden, dans une récente interview pour Vice, nous explique comment la seule façon de s'assurer que le micro n'est pas activé est d'ouvrir le téléphone et de couper les câbles qui se connectent à la carte mère. Comment alors parler par téléphone ? Facile : en connectant un casque  avec micro.

Ces techniques ne sont pas seulement utilisées par les "méchants" : Edward Snowden a révélé l'utilisation de ces techniques par diverses agences de renseignement - le FBI a confirmé ces processus - et les experts en sécurité ont confirmé que de telles solutions existent et sont beaucoup plus communes que cela puisse paraître. 

Alors, sommes-nous sous écoute ? Après toutes ces informations, il est certain qu'on ne peut pas répondre par un non retentissant. On voudrait bien, mais on ne peut pas...

Pin It

One thought on “Comment on nous écoute via le micro de notre smartphone

  1. Pingback: Comment on nous écoute via le micro de notre smartphone | Infotec-Pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *