Les morts causées par les selfies en hausse

selfies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous aimons tous recevoir des commentaires, des likes et retweets lorsqu'on upload un selfie nos réseaux, mais certaines personnes placent leur narcissisme à des niveaux aussi dangereux que stupides. Grimper sur la façade d'un bâtiment pour obtenir cette photo choquante, poser sur le bord d'une falaise ou devant un train en mouvement sont quelques-unes des cascades que font certains utilisateurs pour obtenir le selfie qui attirera tous les regards, et les conséquences peuvent devenir fatales.

Loin de diminuer, les décès par selfies continuent d'augmenter. En 2015, 58 morts sont  liées à cette pratique, plus du triple des décès par attaque de  requin dans la même période, les décès enregistrés en 2016 sont en voie de dépasser ce chiffre.

Faire un selfie normal ne suffit pas, si vous voulez surprendre, il faut innover, mais toujours avec sa tête. Ce n'est pas ce que pensait l'adolescent russe de l'image illustrant l'article, qui s'est précipité dans le vide après avoir essayé de se faire un selfie pendu à un bâtiment. Le touriste allemand qui a pris une photo en sautant dans une zone interdite du Machu Picchu au Pérou ou cet étudiant qui est tombé de la façade de l'Hôtel Four Seasons de New York pour le nouvel an n'ont pas vraiment fait preuve de prudence non plus...

 

Guía selfies seguros Rusia

Ce sont des cas dignes des Darwin Awards, mais aussi une tendance inquiétante, alors que certains pays comme l'Inde ont déjà des panneaux "Selfies interdits" dans les attractions touristiques où il y a un risque de chute ou d'autres dangers. Le gouvernement russe a également lancé une campagne en publiant le guide "Selfies en sécurité", mais malgré cela il y en a qui cherchent à ajouter une touche de risque pour leurs auto-portraits.

Les victimes de selfies en chiffres

Selon une étude de Priceonomics, plus de 365.000 mentions du mot «selfie» sont publiées sur Facebook chaque semaine,  et environ 150.000 tweets . Il n'y a pas de doute que selfies ont un emprise sur les réseaux sociaux, mais ils ont leur côté sombre.

 

Muerte por selfie

Comme mentionné, il y a des utilisateurs qui prennent leur désir de gloire dans les réseaux à des niveaux extrêmes. Les chiffres indiquent que le groupe le plus à risque sont les jeunes.

Muerte por selfie

30% des photos prises par les jeunes entre 18 et 24 sont desselfies, il n'est donc pas étonnant que l'âge moyen des victimes soitde 21 ans. En outre, l'étude révèle que 75% des décès par selfie sont des hommes. Bien que les femmes génèrent plus de selfies, les hommes sont ceux qui prennent leplus de risques.

Muerte por selfie

Et les causes de la mort? Les chutes de hauteur sont la cause numéro un, avec 16 décès enregistrés, suivis par quatorze décès par noyade. Jouer à celui qui reste le plus longtemps avant que le train arrive est responsable de huit cas. Il y a aussi les tirs accidentels, des explosions de grenades, les accidents d'avion et les accidents de voiture et les attaques d'animaux..

Bien que cla reste un très faible pourcentage par rapport à la quantité de selfies, il y a déjà eu un grand nombre de victimes et il ne semble pas avoir de prise de conscience du problème. Il est clair que les selfies classiques dans la salle de bains sont beaucoup plus sûrs.

 

Pin It

One thought on “Les morts causées par les selfies en hausse

  1. Pingback: Les morts causées par les selfies en hausse | Infotec-Pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *